Rémi Boyer

Né en 1958, Rémi Boyer a commencé très tôt l'exploration du monde des avant-gardes, de l'initiation et des philosophies de l'éveil. Il travaille depuis à une nouvelle alliance entre philosophies de l'éveil et avant-gardes artistiques. Il est à l'origine du "courant incohériste".

Considérant la littérature comme une forme de métaphysique, il s'est inscrit activement dans le mouvement des revues dès les années 80, notamment par l'expérience exceptionnelle de la revue de traditions et d'avant-gardes, L'Originel, dirigée par Charles Antoni puis, plus tard, au sein de Pris de Peur, revue de la Maison des Surréalistes de Cordes-sur-Ciel, dirigées par Paul Sanda.

De manière plus occasionnelle, il collabore ou a collaboré à de nombreuses revues en Europe dont Supérieur Inconnu, Place aux sens, La Soeur de l'Ange, Initiera, etc. Il collabore également depuis 2007 aux mensuels électroniques Vendémiaire et La Faute à Diderot.

Depuis 1992, il dirige la revue L'Esprit des Choses, spécialisée dans la philosophie de Louis-Claude de Saint-Martin, le martinisme et la franc-maçonnerie égyptienne. Il dirige également la collection des Carnets d'un franc-maçon égyptien et anime la chronique littéraire La Lettre du Crocodile depuis 1996.

Auteur d'une quinzaine d'essais traduits en plusieurs langues, il écrit aussi des nouvelles, des poèmes, des contes philosophiques qui s'adressent tant aux enfants qu'aux adultes et des textes destinés à l'animation de discussion philosophique avec les enfants. Il a d'ailleurs collaboré régulièrement au mensuel L'Echo des poneys de 1997 à 2001 qui s'adresse à de jeunes lecteurs.

 

Calligraphe, imprégné de culture extrême-orientale, il illustre parfois lui-même ses livres.

 

Auteur sociétaire de la Société des Gens de Lettres. Site de l'auteur à la SGDL :

 

http://www.sgdl-auteurs.org/remi-boyer/

 

 

PREMIER MANIFESTE INCOHERISTE

 

 

& 17

 

 

1- L'Incohérisme est une force de création verticale, libre manifestation de l'Esséité, hors tout faire et tout avoir, uniquement orientée vers l'Absoluité, née de l'Océan du Silence et jaillie de l'Intervalle, telle un génie démonique.

 

2- L'Incohérisme engendre la Vie comme Performance depuis une posture d'Eveil. Performance pour se libérer même de la libération. Soit dresser la bannière de la perfection pliée dans l'imperfection. Le Geste Absolu réside en la perfection du geste imparfait.

 

3- L'Incohérisme est une posture du corps et de l'esprit contre toutes les impostures.

 

4- L'Incohérisme est la conscience accrue, la conscience d'intensité, la conscience d'intention, la conscience que « je suis » est l'unique créateur, l'unique acteur, l'unique metteur en scène, l'unique réalisateur, l'unique spectateur enfin de son propre spectacle qu'il appelle « monde » et qui n'est qu' « onde ». Solipsisme total. Haut Jeu de « ça arrive » tandis que « Cela demeure ».

 

5- L'Incohérisme note de la Personne que son besoin de cohérence globale est la source de son aliénation. L'histoire, la politique, les sciences, voulues humaines, ou autoproclamées exactes, les religions constituées, les arts figés, sont les pathologies de la Personne. L'Être est la seule Cohérence, hors de toutes cohérences, et le Grand Rien se tient en dehors de celle-ci et de celles-là.

 

6- Il n'y a pas de valeurs universelles, il n'y a que des valeurs personnelles. La question des valeurs, source de tous les conflits, internes ou externes, se résoudra avec la disparition de la Personne.

 

7- Nous sommes sous une dictature, subtile ou grossière. Celle-ci n'a pas pris naissance dans un hypothétique et improbable extérieur mais en nous-mêmes. Le noble combat est donc interne et axial. Les bagarres externes et périphériques conduisent invariablement à l'épuisement. Il n'en reste pas moins, ou il en devient d'autant plus, nécessaire de développer un véritable Art de la guerre.

 

8- L'Incohérisme règle son compte au temps et à tous les temps, afin de naviguer, libre, dans les mondes relatifs, suivant le vent du Vouloir.

 

9- La recherche du dépassement de l'art trouve son apogée dans la Queste d'un Art de Rien, Art absolu de l'Intervalle. Au Carrefour de la Beauté Absolue, de la Virilité Absolue, de la Féminité Absolue, l'Insaisissable seul est Art.

 

10- L'Incohérisme exige, clame, grave dans l'Instant, et dans Toujours, le respect et la célébration illimités de la Féminité Absolue, essentielle, universelle, puissance magnifique et face sublime du Réel, l'Eternel féminin, en toutes ses formes, divinement humaines ou humainement divines, toutes sophiales.

 

11- Seuls les Maîtres du Grand Rien peuvent reconnaître, dans la totale plénitude de l'Être, la subversion, le détournement et le Renversement comme chemins de l'Intervalle. Aux malappris et aux maladroits, il n'en restera qu'agitation égotique de la Personne.

 

12- L'Incohérisme est l'Idée-Saisissement Amoureuse, Lieu-Etat, à l'apex de l'Être. Foudre d'Absoluité.

 

"Je Suis, La Volonté Absolue"

 

 

"Je Suis, La Volonté Absolue", à la fois alpha et oméga, treizième axiome et intervalle de ce manifeste.

 

 

"Je Suis, La Liberté Absolue"

 

Des liens